Page Spécial - ORTHOPTIE


Peu de 'savants' de la question semblent réaliser à quel point l'équilibre postural fin et précis° est important à prendre en compte...
Normaliser le M.R.P. des yeux est complexe, il n'y a aucun 'truc' facile et tout prêt : il est impératif de régler D'ABORD la posture du bassin, de la colonne, des cervicales, du crâne, des 9 os de l'orbite, de la fente sphénoïdale. ENSUITE, de PEAUFINER par les anomalies spécifiques découvertes par la somatopathie qui influent sur l'œil et son environnement : les ''zones figées crâniennes'', voire les ''organes figés'', les ''hypodensités'' locales, les tensions méningées, les glissements de sutures... PUIS, avec des doigts de fée, terminer par le MRP de l'œil lui-même et ses muscles rotateurs, le ganglion ciliaire...


-> Certaines Écoles d'orthoptie affirment que « la posture n'a aucune influence sur l'œil ! ». Les bras nous en tombent juste des épaules...


° Évidemment, quand on parle de posture, on ne parle pas forcément de la même chose : il ne s'agit pas de vérifier seulement s'il faudrait porter une talonnette ou non ! L'anatomie s'apprend os après os, muscle après muscle, organe après organe, comment faire autrement, mais une fois 'en place', les organes isolés de tout, ça n'existe pas ! JAMAIS ! Ceci dit, ce très minutieux et difficile travail sur le MRP ne remplace pas le travail de l'orthoptiste mais peut le lui faciliter grandement. En particulier dans les convergences ou les divergences du petit enfant. Par exemple. Mais on n'est pas obligé de le croire !

Vous êtes ici :  VIDEOS >> Spécial ORTHOPTIE