M.  Pierre-Camille VERNET

Monsieur Vernet est le découvreur/inventeur de la « somatopathie ». Et concepteur du mot.

(Rappel : 'soma', le corps. 'Pathie', contraction du mot empathie).

Définition de la somatopathie selon M. Vernet :

« La Somatopathie fait référence à une traumatologie dont la résonance - la cause - est, au départ, psycho-émotionnelle. Traumatologie associée ou non à des problèmes mécaniques/physiques ».

Réécrit en d'autres termes :

Il s'agit de normaliser les 'lésions' du MRP, tout en décryptant leurs causes (physiques ou psycho-émotionnelles) afin d'en effacer - autant que possible - leurs effets.

Deux phrases, sorties de leur contexte, qui placent la somatopathie en tant que technique bien spécifique et unique :

 

« (...) Non ! Le geste de la somato [en direction du MRP] n'a pas l'action d'un 'super-cachet d'aspirine'... Pour qui vient me voir dans cette intention-là, je lui dis tout de suite qu'il s'est trompé d'adresse !
On restitue une motilité qui rend à la personne une liberté, UNE LIBERTÉ DE MOUVEMENT. On n'est pas uniquement à un instant T à réparer un 'truc'. On est Somatopathes, pas mécanos ! ».

 

« Les 'Hypo' et les 'Hyperdensités' modifient la structure osseuse, ce qui à terme, altère les fonctions (exemples : l'œil, les alvéoles dentaires, l'ouïe, l'oreille interne...)*. Les médicaments ne marchent pas car ils n'ont d'action que sur la physiologie, ils n'ont pas d'action sur la structure... Via le MRP, nos gestes si ! ».

* Ce sera plus clair en précisant un peu une évidence : ces organes donnés en exemples sont placés dans des structures osseuses. Et protégés par ces mêmes structures osseuses. Les 'lésions' du MRP siégeant au sein de ces structures anatomiques dures ont la capacité d'altérer secondairement le fonctionnement des organes mous qu'ils abritent. Raison pour laquelle les médications visant uniquement à agir sur l'organe (parce qu'elles ne peuvent pas faire autre chose que cela) 'marchent' mal voire pas du tout... Logique !

Dit encore plus simplement : tordez un peu tous les jours les barreaux de la cage et vous finirez tôt ou tard par blesser l'oiseau à l'intérieur. Ou à le faire mourir ! Évident...

Voilà pourquoi les si légères 'caresses' de la somatopathie en direction du MRP ont régulièrement des actions en cascade aussi puissantes et surprenantes. ( Exemple typique : la vidéo n°1 où en DEUX fois UNE heure seulement l'aire visuelle de cette personne 'revient enfin au top' après 45 ans d'échecs de 4 neurologues successifs. 45 ans !! Ou bien l'exemple n°21 de cette fillette qui recouvre l'ouïe en UNE séance après un traumatisme facial qui le lui avait fait perdre 2 ans auparavant... ).

Vous êtes ici :  Personnages >> Pierre-Camille VERNET