Page  Spécial - PROTHÈSES DE HANCHE

La pose d’une prothèse de hanche s’avère parfois incontournable, 2 séances de somatopathie sont alors fortement conseillées : 

- la première, AVANT la chirurgie, afin d'équilibrer le bassin au mieux de ce qu’il est possible de faire. L’intention est évidente : s’assurer que la future prothèse sera placée sur des appuis optimums.

- la seconde, APRÈS la chirurgie. Mobilisations forcées (sous anesthésie après la pose du matériel), scies, burins, perceuses, vis, clous, marteaux... ne sont pas sans conséquence sur la posture finale. On vérifiera également ce qu’il en est des Tensions Intra-Osseuses générées par ces actes chirurgicaux, nécessaires, mais un peu… rudes pour les os.

Rappel important : s’assurer d’une « bonne posture » ne consiste pas à seulement vérifier la présence éventuelle d’une bascule de bassin à droite ou d’une bascule à gauche. En effet, sacrum et os iliaques ont la possibilité de partir individuellement dans TOUTES LES DIRECTIONS* de l’espace et axes possibles ! Se satisfaire d’une talonnette du côté de là où ça semble pencher est hautement... insuffisant.

 

* la seule envers laquelle nous sommes totalement démunis en somatopathie correspond au déplacement brutal du sacrum vers le haut en direction de la 5ème lombaire. Cette situation est le résultat d'un traumatisme violent nécessitant une intervention d'urgence en traumatologie. Il s'agit d'un enfoncement d'un os dans un autre. La normalisation du MRP n'a pas d'action dans ce contexte. Après, lors de la convalescence et rééducation, la somatopathie ne doit pas être oubliée...

Ces considérations sur les prothèses de hanche sont strictement identiques lors de la pose d’appareils de corrections dentaires : veiller que temporaux, maxillaires et mandibule de ces enfants seront en des paramètres ‘optimums’ le jour de la pose du matériel. En langage trivial : s’assurer que les fondations soient bien d’aplomb avant de s’en servir de base et de référence pour les murs !

 

Et une séance APRÈS la pose du matériel car tirer en tous sens sur des dents n’est pas forcément sans conséquence sur la posture. Surtout si un contexte de scoliose est déjà présent. Se reporter à la page  Spécial – SCOLIOSES  pour plus d’informations.

Vous êtes ici :  VIDEOS >> Spécial PROTHÈSE de HANCHE