SOMATOPATHIE

Un champ d'application immense

Scolioses, dyslexies, cécité intermittente, enrayer une DMLA ou un glaucome, asthme, fracture de vertèbre...

en passant par... eczéma, psoriasis, infécondité, plagiocéphalie et autres déformations crâniennes, hémospermie,

diabètes, pipi au lit, douleurs de croissance, séquelles de traumas divers, séquelles de ''manipulations à la dure'',

œdème cérébral idiopathique, œdème papillaire idiopathique, épilepsie (enfants). . .

ET. . . 1000 et UN autres CONTEXTES DIFFICILES ou À BOUT DE SOLUTIONS satisfaisantes
par les voies classiques* et non-classiques
– sans manipulations ni médications –

Aux confins et au-delà de l'ostéopathie, sans manipulations ni médications

- La Somatopathie n'établit aucun diagnostic médical et ne peut ni ne veut « traiter », au sens médical habituel, ni « malades » ni « maladies »

- Même si les processus utilisés sont parfois complexes pour y parvenir, la Somatopathie agit EX-CLU-SI-VE-MENT sur le MRP et par le MRP (explications en pages intérieures) : les réguliers –  ET REPRODUCTIBLES  effets positifs   le plus souvent très positifs  – sont les conséquences des effets collatéraux bienvenus INDUITS par cette seule et exclusive action-là

- Il n'est jamais demandé à quiconque de renoncer aux médications ordonnées par la médecine conventionnelle. Seul le médecin peut décider, ENSUITE, de modifier son ordonnance, voire de l'interrompre au besoin ; complémentarité de la méthode et non substitution

- La somatopathie ne manipule pas les articulations, jamais

- La somatopathie n'introduit rien dans le corps

- La somatopathie n'impose pas les mains (pas magnétiseurs). Merci de ne pas nous demander d'agir à distance par téléphone...

- La somatopathie ne prescrit rien

- La somatopathie ne vend rien​, hormis la compétence de ses mains

- Un somatopathe 'exigera' de vous recevoir... le moins souvent possible ! (Généralement 2 fois, sauf cas particuliers nécessitant un suivi dans le temps. Comme dans les contextes de DMLA, de glaucomes, de scolioses (enfants), de déformations crâniennes (enfants), pour exemples, où il est besoin d'insister un peu plus que 2 fois).

 

* Le champ d'application de la somatopathie est très étendu mais il n'est pas illimité et infaillible :

consultez votre médecin en première intention afin d'éliminer toute situation d'urgence et de péril immédiat

Important : sans porter de jugement de valeur sur les techniques mentionnées (sans ordre) ci-après – dont certaines sont reconnues – : massages ou mobilisations kinésithérapiques, manipulations, manipulations vertébrales, ostéopathie, chiropraxie, étiopathie, somatothérapie, imposition des mains, chamanisme, ‘travail’ sur les vies antérieures, prescriptions de médicaments, action à distance par téléphone, etc… ne peuvent être confondues avec de la somatopathie car elles NE SONT PAS de la somatopathie !

(Merci de ne pas confondre somatopathie avec des mots ressemblants tels que somato-thérapie et somato-logie !)

Depuis l'aube des temps et en tous lieux, « au pays des aveugles les borgnes sont rois » : sur internet ou ailleurs, restez vigilants !

Attention : il est parfois possible (rançon du succès ?) de rencontrer des non-somatopathes se faisant passer pour somatopathes...

( Des tarifs hors de raison et/ou un nombre anormal de séances demandés sont un bon indice de qui fait quoi... )

La Verpillière, Isère, France

visiteurs + 32.515 de l'ancienne version

( Version nouvelle du site depuis le 05.11.2016 )

 Ce site ne comporte aucun cookie 

  • Facebook Social Icon