Vous êtes ici :  Spécial - COVID et Post-COVID 

Ces informations récentes ne sont pas maîtrisées par la totalité des somatopathes ; demander si le vôtre sait faire !

Gradient

Q : Je présente des symptômes post-Covid (vacciné ou non) (symptômes respiratoires, musculaires, abdominaux, et autres sensations 'bizarres', 'inexplicables', et variées), et les meilleurs médecins ne m’apportent pas de solution satisfaisante, puis-je faire appel à la somatopathie pour espérer obtenir un peu plus ? Ou beaucoup plus ?!.

R : OUI ! OUI ! OUI ! OUI !

Q : Je suis guéri(e) de la Covid (vacciné ou non) et je n’ai pas de symptômes secondaires apparents*, dois-je faire appel à la somatopathie ?

R : la démarche n’est pas forcément inutile…

Q : Je suis ‘cas contact’, et je n’ai pas de symptômes apparents*, dois-je faire appel à la somatopathie ?

R : il est très raisonnable de penser à la somatopathie !

* « apparent », par définition, signifie que la partie immergée de l’iceberg demeure invisible à qui ne regarde que la partie émergée ! D’où la réponse, ni affirmative ni négative...

En remerciant chaleureusement M. Pierre-Camille VERNET qui a pu mettre en évidence° les phénomènes inflammatoires chroniques et sous-jacents à cette affection (guéris ou non, vaccinés ou non…) qui peuvent envahir sur de très longues durées aussi bien le système nerveux central que la périphérie…

Et bien sûr, les gestes pour y remédier ! En totalité ou en partie.

 

°Le travail des mains est décidément bien sous-estimé en médecine !

Cette action bénéfique peut être mise à profit dans de multiples situations inflammatoires chroniques hors contexte Covid. Un petit 'plus' gagné ou un grand 'plus' gagné est rarement inutile; dommage de s'en priver...

  Toujours consulter un médecin en première intention afin d'écarter toute situation d'urgence et de péril immédiat.