LA PAGE DES MANIPULATIONS - TRÈS - INAPPROPRIÉES !  (- La suite -)

 ... et le 'SAV' assuré par la somatopathie... 

17. VERTIGES INCOERCIBLES, sans répit depuis 8 jours (malgré hospitalisation)
après MANIPULATION dos/cervicales

- Vertiges incoercibles (au lendemain d'une manœuvre malheureuse) :
- Incapable de se tenir debout sans aide, le patient est transféré à l'hôpital (Médipôle de Bourgoin-Jallieu) en ambulance...

- Malgré des investigations expertes le service ORL ne parvient pas à cerner la cause* et administre un antivertigineux (Tanganil). Toutefois, sans aucune amélioration de la situation*.

8 jours (8 !) plus tard, vomissements à tout moment et incapable de se déplacer seul, encore moins de conduire, il est amené - quasiment porté - en somatopathie par son épouse, à plusieurs reprises convaincue de la pertinence de la méthode pour elle-même et ses enfants.
- Disparition immédiate (pendant la séance) et définitive des vertiges.

- Il demande à prendre le volant pour le retour.

* '' normal '' dans ce cas précis.

La chimie agit sur la physio(patho)logie mais ne peut avoir d'action sur une altération du MRP liée à un problème structurel - inter-sutural, intra-sutural, ni sur des tensions intra-osseuses... - consécutif à un geste malencontreux. Mais aussi à d'autres causes - dites Zones Figées - non-développables dans cette page.
Ces altérations, infimes, sont décelables par la main légère et entraînée. Suivies ensuite des corrections idoines du MRP,  évidemment; pour la plupart effectuées très loin du siège des troubles... Quand les mains cernent bien les causes, et qu'elles sont réversibles, ça marche tout de suite; la preuve par le résultat).