10.  STÉATOSE HÉPATIQUE D'ORIGINE GÉNÉTIQUE
( Stéatose non-alcoolique )

- Amélioration rapide des analyses sanguines...

... bien que la cause soit génétique* ! !

Le personnel soignant est surpris mais ne s'interroge pas.

(Réaction classique, très habituelle : s'agirait-il de ne surtout pas soulever de question 'embarrassante' que le Protocole n'aurait pas envisagé ?!)

Nous sommes parfaitement conscients que le travail sur le MRP ne PEUT PAS avoir d'action directe sur le génome et donc sur la génétique. Or il y a eu - envers et contre toute logique - amélioration rapide ET notable des analyses sanguines. Seule conclusion possible : un co-facteur (très) discret est présent en second plan. En effet, quand bien même sont-elles 'zappées' par... tout le monde, des considérations environnementales épigénétiques sont impliquées. Or, il est possible par la somatopathie d'obtenir des réponses utiles et pratiques à ce sujet... depuis 2004 déjà.

Pour infos complémentaires éclairantes, lire dans l'onglet en haut d'écran  Des preuves >> École polytechnique de Zurich